Curage du GapeauLa gestion du Gapeau, 2e fleuve du Var, est assurée par le Syndicat mixte du bassin versant du Gapeau. Les travaux entrepris sur le cours d'eau, à Hyères comme dans les 14 autres communes membres, sont donc confiés à cette structure.

Les missions du Syndicat mixte portent sur :

  • L’amélioration de la qualité des eaux des rivières du bassin versant du Gapeau,
  • La gestion des eaux superficielles et souterraines, ainsi que des milieux aquatiques,
  • La gestion et la prévention du risque inondation,
  • L’entretien, la restauration et l’aménagement des rivières qui correspondent au bassin versant du Gapeau,
  • L’entretien de la ripisylve des cours d’eau du bassin,
  • Une utilisation plus rationnelle de l’espace riverain (lit majeur et lit mineur).

Plus d'informations sur le site du Syndicat : www.smbvg.fr

A Hyères

En 2015-2016, d'importants chantiers ont été menés par la Ville notamment dans le Quartier de l'Oratoire. A commencer par 852 000€ investis dans l'hermétisation du quartier qui se sont matérialisés, par exemple, par :

- la pose de 103 mètres de gabions, 128 m d'enrochement et 214 m de béton injecté,
- la reprise des exutoires avec pose de clapets anti-retour et martelières,
- la création de trois murets (Allée des ombres, des sandres et des perches) en remplacement des big-bags.
En amont des lotissements, le bassin de décantation Jean Salusse a été réhabilité et sécurisé, et des travaux de voirie entrepris Chemin du Plan du Pont (total: 420 000€)

A l'automne 2016, le Syndicat mixte a prévu d'intervenir au droit et en aval du lotissement de l'Oratoire. Il s'agira d'effectuer un entretien du lit du Gapeau afin de contribuer à l'abaissement de la ligne d'eau en temps de crue.

 

Zone d'expansion de crue aménagée (Plan du Pont)

La création d'une Zone d'expansion de crue aménagée constituera l'un des outils majeurs dans la lutte contre les crues du Gapeau. Au terme de plusieurs études faune-flore sur le secteur concerné et différentes approches de propriétaires pour l'acquisition de parcelles, la maîtrise d'œuvre de ces travaux devrait être définie avant l'été 2016. Les travaux devant démarrer fin 2017.

Un budget de 6 millions d'euros sera dédiée à la réalisation de ce bassin de rétention dont le Syndicat mixte sera le maître d'œuvre.