Budget primitif 2020 : Une bonne santé financière confirmée

Le Budget Primitif de la ville a été voté au mois de juillet dans le contexte particulier de l'épidémie de Covid-19.

L’élaboration du budget primitif 2020 a été réalisée dans un contexte très particulier du fait de l’épidémie de COVID-19.

  • D’une part, le vote du budget a été différé au mois de juillet 2020, comme le permettait la loi, du fait de la période de confinement et des campagnes électorales du premier et du second tour des élections municipales.
  • D’autre part, la crise, qui a touché l’ensemble des communes françaises, a fortement affecté les finances communales dans la mesure où cette crise a eu des effets directs et indirects :

Des effets directs : du fait des dépenses réalisées pour protéger la population : achats de masques, gel hydroalcoolique, mise en place d’un centre COVID-19 à La Vilette, mise en place d’un protocole strict pour les établissements
scolaires… Cela pour un montant de 623 287€.

Des effets indirects :

  • Une réduction d’un certain nombre de recettes habituelles : baisse des recettes liées à la fermeture du Casino des palmiers, baisse des droits de mutation…Soit une perte de recettes estimée à 2 388 440 €.
  • Une volonté de soutenir l’activité économique : la municipalité a souhaité soutenir les commerçants fortement impactés par la crise. Aussi, il a été décidé une exonération totale des taxes d’occupation du domaine public sur l’année 2020, une suppression des loyers communaux pendant la période de confinement, la gratuité des parkings publics de surface ainsi que celle de la cantine scolaire jusqu’au mois de juin 2020. Ces exonérations représentent une perte de recettes de 583 660 € pour la commune.

Au total, si l’on additionne l’ensemble des coûts pour la commune, la crise du COVID-19 aura coûté 3 595 387 € en 2020.

Heureusement, la très bonne santé financière de la commune a permis d’absorber ces phénomènes imprévisibles sans dégrader les comptes communaux.
 

1. Une stabilité des taux d'imposition

Après deux années de baisse consécutives (- 2.5% en 2018 et - 6% en 2019), les taux des 3 taxes (taxe d’habitation et taxe foncière – bâti et non bâti) restent stables pour l’année 2020.

2. Une réduction des dépenses de fonctionnement

bp_2020_reduction_depenses_fonctionnement.jpg

bp_2020_reduction_depenses_fonctionnement.jpg, par TPolard

3. Une maîtrise des éffectifs

Un effort collectif important réalisé par les services municipaux (malgré le coût supplémentaire de l’inflation et le « glissement vieillesse technicité » lié à la pyramide des âges) ainsi que des procédures de mutualisation permettent d’assurer un service rendu à la population sans baisse de la qualité.
Les effectifs au 1er janvier étaient de 802 agents alors qu’en 2019, ils étaient de 813. Pour rappel, les transferts de personnels à TPM se sont effectués au 1er janvier 2019 et ont concerné environ 200 agents.

4. Un autofinancement élevé et qui reste stable

bp2020_autofinancement.jpg

bp2020_autofinancement.jpg, par TPolard

5. Une baisse de l'encours de la dette

Un ratio de désendettement égal à 1.82 en nombre d'année (au 31/12/2019) démontre un endettement maîtrisé.
Un ratio inférieur à 10 années est le signe d'une parfaite santé financière. Il était de 4,76 ans au 31/12/2014.
Le montant de l'encours de la dette par habitant se situe à seulement 331€ en 2020 quand il est de 1384€ pour les villes de même strate (chiffre DGCL 2018).
Entre 2014 et 2020, l'encours de la dette aura baissé de 47,51%.

6. Un soutien constant au tissu associatif

Le montant de l’enveloppe des subventions accordé aux associations hyéroises est maintenu en 2020 au même niveau qu’en 2019.

7. Des investissements importants financés sans emprunt

Un investissement maintenu à un bon niveau :

En 2020, les investissements relevant des compétences purement communales s’élèveront à 24.3 M€ :

  • Bâtiments administratifs et scolaires
  • Musée des cultures et du paysage
  • Réhabilitation et extension du skatepark
  • Travaux au stade André Véran
  • Création de la Maison du Terroir
  • Equipement pour les personnes à mobilité réduite
  • Continuité de la lutte contre les moustiques avec l’installation de bornes
  • Acquisition de locaux dépendant du complexe « La Coupole »
  • Concession d’aménagement en coeur de ville : aide aux propriétaires, devantures commerciales, …

Les investissements réalisés au titre de l’antenne hyéroise de la Métropole sur le territoire communal s’élèveront à près de 9.4 M€ et les investissements d’intérêts métropolitains à un montant de 1.7 M€.

bp_2020_investissements_importants.jpg

bp_2020_investissements_importants.jpg, par TPolard

Un financement des équipements sans emprunt

bp2020_financement_equipements_sans_emprunt.jpg

bp2020_financement_equipements_sans_emprunt.jpg, par TPolard

 

NEWSLETTER

M'inscrire et recevoir l'actualité de la ville de Hyères les Palmiers